Métaux rares : «Un véhicule électrique génère presque autant de carbone qu’un diesel» – Libération

Tierr@_de_N@die: Une refléxion intéressante même que je ne la partage pas au 100%. Il est certain que pour l'extraction des terres rares l'occident profite les lois moins exigeants ailleurs. Il est également vraie que l'exploitation de ce mêmes mines chez nous nous donnerais une vision plus proche au problème ainsi qu'une normative plus propre et garante. Par contre, affirmer que le remplacement des véhicules de combustion interne par des voitures electriques ne fera que rendre les choses pire il me semble une conclusion précipitée sans prendre compte tous les enjeux.

Iridium, indium, platine, terres rares : ces métaux aux noms parfois méconnus sont essentiels pour les industries de pointe. Sans eux, pas de batteries électriques, d’éoliennes, de téléphones portables ou de fibre optique. Le journaliste Guillaume Pitron s’est intéressé aux conséquences environnementales et géopolitiques de l’extraction de ces métaux rares. A l’occasion de la sortie de son livre la Guerre des métaux rares, il revient sur six ans d’enquête à travers une douzaine de pays.

Source (www.liberation.fr): Métaux rares : «Un véhicule électrique génère presque autant de carbone qu’un diesel» – Libération